octobre rose

VSL Battle Pro Hip-hop #4 - Retour en images
En savoir
plus ...
Retour en images

Villeneuve Culture(s)
En savoir
plus ...
La Ville vous propose un tout nouveau magazine entièrement dédié à la saison culturelle villeneu

Les marchés des producteurs de pays
En savoir
plus ...
C'est une des nouveautés de cette année. Les marchés des producteurs de pays se tiendront tous l

Saison estivale 2021
En savoir
plus ...
Un été très SHOW à Villeneuve-sur-Lot ! Des concerts, des marchés gourmands, du cinéma en pl

Madeleine Pauliac
En savoir
plus ...
Cérémonie d’hommage Le jeudi 16 septembre 2021 marquera le 109e anniversaire de la naissance


Inscrivez-vous pour la recevoir :

Saison théâtraleClick en Villeneuvois
Accueil > Temps libre > Culture > Evénements > Villeneuve se livre "Parlez-moi d'amour"

Villeneuve se livre "Parlez-moi d'amour"

Edition 2021 du festival littéraire, les 25 et 26 septembre

Retour en images sur le festival "Villeneuve se livre" qui a accueilli 62 auteurs venus de toute la France (dont 8 auteurs jeunesse) et 3000 visiteurs.
Une belle édition, parrainée par les auteurs Clelia Ventura et David Foenkinos, qui s'est tenue au cœur de la bastide, sur une place Lafayette complètement transformée pour l'occasion.
Ce festival a donné naissance à un tout nouveau prix littéraire : le Prix du roman Villeneuve se livre, qui a été décerné à Corinne Royer pour son roman Pleine terre.
L'auteure est repartie avec une dotation de 2000 € offerte par la Banque Populaire Occitane, partenaire du festival, et avec un trophée réalisé par l'artiste lot-et-garonnais Christian Rampnoux.


Agnès Clancier
Agnès Laurent
Anne-Marie Leclerc
Armel Timmerman
Atelier Pop-up
Auteurs jeunesse
Bal populaire et littéraire
Béatrice Rodriguez
Bernadette Gervais
Blanche de Richemont
Caroline Grimm
Charles Rouah
Clelia et Léon Ventura
Clovis Fouin
Compagnie C'est pas du jeu dans Le potentiel érotique de ma femme au TGL
Corinne Royer
D. Foenkinos au TGL vendredi soir
D. Monnoyeur, Sylvie Rongier, Corinne Royer et Pierre Defendini
Daniel Picouly
Daniel Picouly et Sylvie Rongier
Dany Rousson
David Foenkinos
Débat littéraire avec Charles Rouah et Marie Alhondiga
Débat littéraire avec David Foenkinos, Clelia et Léon Ventura
Dédicaces
Dédicaces
Dédicaces jeunesse
Delphine Chedru
Delphine Chedru et les scolaires
Diane Peylin
Dominique Ehrhard
Echanges auteurs-lecteurs
Elsa Flageul
Emmanuelle Cosso
Enguerrand Guépy
Eric Genetet
Erwan Larher
Fabienne Périneau
Fairouz Nouari
Frédéric Coudron
Geneviève Senger
Geneviève Senger
Guillaume Guéraud
Guillaume Lepers et Corinne Royer, lauréate du prix du roman Villeneuve se livre
Guillaume Lepers et Patrice Couturier de Radio 4
Guillaume Lepers et Sylvie Rongier
Inaugiration parvis Ste-Catherine
Inauguration avec D. Foenkinos et C. Ventura
Isabelle Artiges
Jean-Guy Soumy
Jean-Paul Delfino
Jennifer Murzeau
Joseph Farnel
La place Lafayette transformée
Laure Manel
Lectures par Frédérique Bruyas
Le petit bal de poche
Libraires
Loulou Robert
M. Julia de la BPO (partenaire du festival), Pierre Defendini, Guillaume Lepers et Dominique Monnoyeur
Madeleine Mansiet-Berthaud
Manu Causse
Marc Alexandre Oho Bambe
Marc Alexandre Oho Bambe et Daniel Picouly
Marcel Hibert
Marie Alhondiga
Marie Sellier
Martine Pilate
Matthieu Noli
Nadine Thirault
Nathalie Longévial
Nelly Alard
Olivier Kourilsky
Pascale Estellon
Phanie Tesse
Philippe Grandcoing
Radio 4 partenaire de l'événement avec Florence Audra responsable de la Bib
Rencontre littéraire avec Emmanuelle Cosso et Sophie Henrionnet
Salvatore Lombardo
Sophie de Villenoisy
Sophie Henrionnet
Sylvie Rongier et Anne-Marie Davelu-Chavin
Tables jeunesse
Thierry Bonneau
Thomas Oussin
Virginie Caillé-Bastide
Visite littéraire et amoureuse de la bastide avec la compagnie Née au vent
Zoé Brisby

Un festival littéraire grand public au cœur de la rentrée littéraire

En cette rentrée 2021, comme un symbole d’une sortie de crise sanitaire, le salon du livre se mue en « festival » inscrit dans la rentrée littéraire : du lundi 20 septembre au dimanche 26 septembre la bastide prendra les couleurs de la littérature autour de la place centrale, historique et symbolique : la place Lafayette. Dans une ambiance conviviale, loin des salons guindés et élitistes, le festival littéraire invitera environ 70 auteurs à rencontrer les publics familiaux, jeunes, adultes, lecteurs passionnés ou occasionnels, amateurs de littérature générale ou de littérature jeunesse… Au-delà d’un rendez-vous de signatures, de nombreuses animations littéraires viendront ponctuer une semaine riche de rencontres, de spectacles, de résidences...

>> Feuilletez le programme en ligne

« Villeneuve se livre » un projet partagé

En signant ce rendez-vous d’une belle promesse, jouant avec les mots, « Villeneuve se livre » est un projet conçu, préparé et programmé par une équipe enthousiaste à l’idée de partager ce nouveau challenge. Toutes les équipes du service culturel, sous l’autorité de leur nouvelle adjointe à la culture et du maire, se sont ainsi mobilisées pour offrir collectivement au public villeneuvois un programme varié dans lequel chacun a pu apporter ses compétences :
  • le théâtre Georges-Leygues, qui inscrira dans le lancement de saison des rendez-vous de spectacles vivants associés aux œuvres littéraires et aux auteurs ;
  • la bibliothèque municipale, l’équipement culturel qui développe toute l’année un projet de  lecture publique performant et qui prendra en charge la programmation des auteurs de littérature jeunesse en associant des structures partenaires dans le cadre de l’événement  « Premières pages » en lien avec la Politique de la Ville ;
  • le centre culturel qui proposera des actions avec et pour les jeunes adolescents autour de la musique, du slam et de la poésie, en lien avec le service jeunesse et la maison des jeunes ;
  • le musée de Gajac, qui offrira au public des rencontres intimes autour des œuvres littéraires liées au thème et aux auteurs présents.

« Parlez-moi d’amour... »

En voulant rompre avec la morosité de l’époque et sortir d’une crise sanitaire qui aura affecté le monde culturel, et particulièrement la création littéraire, « Villeneuve se livre » s’engage résolument dans l’évocation du sentiment le mieux partagé au monde : l’amour. « ...redites-moi des choses tendres... » comme une invitation à nous retrouver autour de l’essentiel.

Clelia Ventura et David Foenkinos, marraine et parrain de « Villeneuve se livre »

Dans un environnement où la parité n’est ni une mode ni une nécessité mais une évidence, ce n’est pas un mais deux auteurs qui présideront le festival littéraire, et pas des moindres : Clélia Ventura, fille de Lino Ventura et auteure de plusieurs ouvrages dédiés à la mémoire de son père, et David Foenkinos, auteur prolixe dont chaque roman est un succès en librairie et dont certains ont été portés à l’écran ou sur la scène.

Clélia Ventura

En hommage à son père Lino Ventura, Clélia Ventura a publié Signé Ventura un livre sur sa carrière et ses films. Elle est elle-même cinéaste, auteure de courts métrages. Fin gourmet et cordon bleu, elle a fondé en 2011, à Saint-Jean-de-Luz, où elle s'est installée en 2009, sa propre maison d'éditions Barnea à la gloire des cultures du terroir. Elle a co-écrit avec Anne Lefeuvre Le piment d'Espelette, de la corde à la poudre, recettes et astuces.
Son dernier livre Attends-moi mon amour est paru cette année chez Flammarion. Il a été écrit à quatre mains avec son fils Léon, en s’appuyant sur des archives familiales. Un roman d’amour et de guerre sur la jeunesse méconnue de Lino et de sa femme Odette.

David Foenkinos

Romancier, dramaturge, scénariste et réalisateur français, David Foenkinos publie son premier roman Inversion de l'idiotie : de l'influence de deux Polonais en 2002 chez Gallimard, avec lequel il obtient le prix François-Mauriac.
En 2004, Le Potentiel érotique de ma Femme lui assure un certain succès commercial ainsi que le prix Roger Nimier. À la rentrée littéraire 2007, il publie Qui se souvient de David Foenkinos ? où il questionne l'arrêt brutal de sa notoriété et la chute de ses ventes. Il obtient le Prix du jury Jean Giono.
En 2009, il publie La Délicatesse, qui constitue le véritable tournant de sa carrière. Le livre est encensé par la critique et se retrouve sur toutes les listes des grands prix littéraires : Renaudot, Goncourt, Fémina, Médicis et Interallié. Il obtient au total dix prix et dépasse le million d'exemplaires avec l’édition Folio. Le livre est ensuite traduit dans le monde entier.
À la rentrée littéraire 2014, il publie Charlotte dans lequel il rend un hommage personnel à l’artiste Charlotte Salomon, assassinée en 1943 à Auschwitz, et qui obtient le prix Renaudot et le prix Goncourt des lycéens. En 2015, une version illustrée d'une cinquantaine de gouaches de Charlotte Salomon et d'une dizaine de photographies représentant Charlotte et ses proches est éditée chez Gallimard.
En 2016, il change de ton et revient avec un roman satirique bâti comme un polar littéraire, intitulé Le Mystère Henri Pick.
Dans son dernier roman, La famille Martin publié fin 2020 chez Gallimard, il se met en scène au milieu d’une famille dont il raconte l'histoire.
Quatre de ses romans ont été adaptés au cinéma : La Délicatesse en 2011, Les Souvenirs en 2014, Je vais mieux en 2018 et Le Mystère Henri Pick en 2019.

Dernière modification : lundi 27 septembre 2021

Evénements